• Anne-Marie D'AMICO

Abandon et euthanasie de l’animal familier

L'abandon provoque une réelle souffrance psychologique chez l'animal. Il perd tous ses repères affectifs, ainsi que ses êtres d'attachement.


L'euthanasie est une décision radicale qui évite une remise en question, c'est trop facile !!!

Les comportements perturbés disparaissent la plupart du temps avec l'aide d'un comportementaliste. Alors pas de décision hâtive !!!


Les comportements inadaptés et indésirables sont la première cause d’euthanasie et d’abandon du chien et du chat avant ses deux ans. Incroyable mais vrai !


Dépassés, les propriétaires de l’animal finissent  par vouloir s’en débarrasser définitivement !

D’après les statistiques, environ 80 % des abandons sont liés au comportement indésirable et gênant de l’animal.


En effet, les comportements de malpropreté du chat, de destructions lorsque les chiens sont seuls, les aboiements intempestifs, les fugues, les conduites agressives envers les congénères et les humains, sont des problèmes qui poussent les propriétaires à abandonner leur animal.


De plus, le coût de la nourriture et les soins n’ont pas été évalués sérieusement en amont.

Il y a aussi les vacances qui sont compliquées à gérer, puisque encore de nombreux endroits n’acceptent pas les chiens.


Ensuite, les autres raisons qui poussent les gens à l’abandon de leur animal sont, les déménagements, les divorces, le manque de temps, les allergies, qui sont parfois des raisons imaginaires pour excuser ce choix, dont je vous laisse seul juge ! Il faut savoir que le chien peut présenter un comportement « normal », mais qui ne convient pas à ses maîtres. Au début, souvent les gens craquent devant un chiot tellement adorable et l’imagine parfait comme cadeau pour enfants.


Tout le monde est heureux de ce petit chiot, jusqu'à ce que d’autres jouets viennent le remplacer, et, c’est aux parents de s’en occuper. Ce qui deviendra vite un fardeau lourd à supporter !Alors la décision, solution de facilité qu’est l’abandon ou l’euthanasie arrive ! Certains propriétaires inconscients et irrespectueux ont la décence de laisser leur animal dans un refuge. Alors que les autres, les abandonnent près des autoroutes, parfois dans des décharges dangereuses, ainsi que dans  la nature qu’il n’a même pas eu la chance de connaître auparavant. Ceci, sans penser à la souffrance psychologique qu’un tel acte génère !L’adoption d’un animal doit être un acte mûrement réfléchi. Il faut tenir compte de son espérance de vie, du coût de son alimentation adaptée, des soins vétérinaires, du temps pour de longues promenades quotidiennes et bien sur des départs en vacances à prévoir.


Il est important de rappeler que le respect et la responsabilité sont des notions qui nous incombent dès lors que l’on possède un animal.


Avant de prendre une décision radicale et injuste pour son animal, il est important de savoir que les comportements perturbés de celui-ci, peuvent être la plupart du temps corrigés sans violence avec l’aide d’un comportementaliste compétent. N’oublions pas que les besoins d’un animal sont totalement différents des nôtres ! Et afin de se poser les bonnes questions, il est primordial de s’informer sérieusement auprès d’un comportementaliste bien avant l’adoption de notre futur compagnon.

Adhérente du code de déontologie de la F.E.C.

Fédération Européenne des Comportementalistes

Certificat de capacité N° : 69-CC-AD-272

Association 3 AM

Aides Aux Animaux du Monde

Connaître pour respecter

Statuts de l'association

Mentions légales - Plan du site - Liens

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now