• Anne-Marie D'AMICO

L’adoption d’un chien de refuge

Un animal qui vient d'un refuge a la-plupart du temps souffert d'un abandon, c' est pourquoi il lui faudra des propriétaires patients et calmes qui lui apprendront les règles de vie tout en respectant ces besoins et ses codes sociaux. C est ainsi, qu'une relation de confiance mutuelle se construira.

Très souvent un animal qui se retrouve dans un refuge a souffert d’une séparation.


Que ce soit le résultat d’un abandon, de la perte de son maître, ou la conséquence d’un comportement perturbé, il a perdu ses repères et son être d’attachement, son repère sécurisant qu’était son propriétaire.


Il faut tenir compte de cela lorsque l’on adopte un animal dans un refuge, car son état émotionnel est perturbé. Il retrouvera un équilibre petit à petit si ces nouveaux propriétaires sont compréhensif patient et respectueux de ses besoins.


En revanche, il est nécessaire de lui donner de suite les règles de vie à suivre tout en respectant le mode de fonctionnement des codes canin (que vous pourrez apprendre avec l’aide d’un comportementaliste).


Après avoir vécu un ou plusieurs abandons, la plupart des chiens craignent de se retrouver seul, c’est pourquoi il faudra être très progressif lors de vos absences, vous pourrez augmenter la durée régulièrement seulement si tout va bien.


Afin de le rendre plus autonome et qu’il réussisse à rester seul sans problème, évitez d’être collé à lui constamment lorsque vous êtes présent, de répondre à toutes ses sollicitations et qu’il vous suive dans chaque pièce constamment. Tout ceci, sans oublier de s’occuper de lui lorsque c’est vous qui l’avez décidé.


Amusez-vous à sortir très peu de temps et très souvent, afin qu’il comprenne que vos départs sont suivis de vos retours…


S’il paraît craintif et stressé ne le cajolez pas pour le rassurer car cela risque de renforcer ce comportement d’inquiétude. Restez calme et confiant c’est de cette conduite dont il a besoin pour s’apaiser. Il faut éviter de forcer le contact, c’est lui qui viendra à vous lorsqu’il sera près, lorsqu’il aura pris un peu de confiance.


Aussi, pour ses premiers trajets en voiture une caisse de transport pourrait le tranquilliser. Lorsque vous aurez aménagé un coin tranquille avec son panier, des jouets et une gamelle d’eau, vous pourrez l’installer dès son arrivée dans le foyer, en évitant bien sûr de le déranger. De même lorsqu’il mangera, et ne jamais enlever sa gamelle pour lui faire comprendre qui est le chef, cela ne fera qu’enlever la confiance qu’il pourrait avoir en vous, l’animal ne comprend pas ce procédé ! Ce sont des règles canines de base ! Apprenez bien aux enfants  le respect de l’animal qui n’est pas un jouet !


Les premiers temps il se peut qu’il fasse ses besoins n’importe où, cela est un signe de détresse et de mauvaise habitude en refuge, il suffira de lui apprendre la propreté sans violence et avec patience. L’animal vit dans le présent, alors vous pourrez lui dire un NON convainquant seulement si vous le prenez sur le fait et l’emmener de suite sans violence, où il doit.


Choisissez des lieux calmes pour les premières promenades, et jouez beaucoup avec lui c’est le meilleur déstressant naturel qui aidera à construire une relation de confiance mutuelle.


Le principe de base de toute éducation est de récompenser les bons comportements plutôt que de punir les mauvais !

Adhérente du code de déontologie de la F.E.C.

Fédération Européenne des Comportementalistes

Certificat de capacité N° : 69-CC-AD-272

Association 3 AM

Aides Aux Animaux du Monde

Connaître pour respecter

Statuts de l'association

Mentions légales - Plan du site - Liens

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now