• Anne-Marie D'AMICO

La cohabitation entre plusieurs chiens

Voici comment aider nos chiens à cohabiter : en intervenant le moins possible, en respectant la mise en place de leur hiérarchie qui servira à éviter les conflits. Et bien sûr en respectant leurs besoins vitaux (assez d'espace, suffisamment de longues sorties...). Où les « combats » éclatent-ils ? Est-ce simplement de la convoitise de nourriture et d’un jouet ? Ont-ils suffisamment d’espace pour vivre ensemble ? S’agit-il de demande d’attention et d’exclusivité auprès de son propriétaire ?...

Toutes ces questions sont essentielles pour déterminer les causes des conflits et la façon de réagir des maîtres. Dans le cas de conflits toujours en votre présence, et qui a été identifié par un comportementaliste comme étant de l’exclusivité envers son propriétaire, voici quelques réactions à mettre en place : Évitez de les regarder, d’intervenir et ignorez les pendant les disputent, partez dans l’autre sens ou ailleurs, en les appelants ou non.

Si besoin, pour les surprendre et les séparer lors d’une grosse bagarre, envoyer une canette métallique avec des graviers à l’intérieur à côté d’eux, et dire NON avec fermeté (c’est vous leurs leader). Ensuite seulement, vous pourrez attirer leur attention…. Il est très bon de jouer avec eux, pour entretenir des relations ludique, calme et harmonieuse, le jeu étant un très bon déstressant.

Avant une nouvelle adoption d’un chien, il est très important de préparer les premières rencontres sur un grand terrain neutre et clos, qu’aucun des chiens ne considère comme chez lui. Avec beaucoup d’espace, si possible détaché tous les deux ou avec une longe que l’on récupérera par le pied si besoin.

Une fois détachés et donc libre de leurs mouvements avec la possibilité de fuir si besoin, les chiens vont se flairer, s’observer, se tester et peut être même se confronter à leur manière. Parfois les chiens ont besoin d’une confrontation pour que chacun prennent sa place au sein de leur hiérarchie, ce qui plus tard évitera beaucoup de conflits entre eux.

Tant que celle-ci n’a pas eu lieu, les rapports de force risquent de persister. Chez les canidés, c’est ainsi que les relations se mettent en place. Nous ne devons donc pas intervenir entre chiens de même corpulence de mâchoire et socialisé correctement, sinon les bagarres se reproduiront quotidiennement, jusqu'à ce que les chiens aient une place claire et bien définie entre eux.  Ce n’est pas obligatoirement toujours le même chien qui domine chez le chien familier. Chaque chien peut dominer pour une action différente, cela peut varier en fonction du chien, de sa détermination du moment et en fonction de l’enjeu.

Si c’est un chiot qui arrive dans votre foyer contenant déjà un chien adulte convenablement socialisé, l’intégration sera plus facile. Votre chien adulte éduquera le petit en lui imposant ses règles.

Mais dans ce cas, attention au comportement d’imitation.

Si votre chien adulte a des comportements particuliers, voire perturbés, le nouvel arrivant risque fortement de les reproduire.  En tout les cas, nous ne devons pas changer les habitudes et les privilèges du premier chien. Le nouveau qui n’est encore familiarisé a aucune règle, s’adaptera plus facilement au fonctionnement déjà instauré. N’oubliez pas de laisser la priorité au premier chien du foyer qui risque de sentir délaissé les premiers temps.

Adhérente du code de déontologie de la F.E.C.

Fédération Européenne des Comportementalistes

Certificat de capacité N° : 69-CC-AD-272

Association 3 AM

Aides Aux Animaux du Monde

Connaître pour respecter

Statuts de l'association

Mentions légales - Plan du site - Liens

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now